NTeALan: un dictionnaire collaboratif pour révéler tout le potentiel des langues africaines 📚 - NTeALan

Blog

NTeALan: un dictionnaire collaboratif pour révéler tout le potentiel des langues africaines 📚

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Les langues africaines: un patrimoine mondial à revaloriser 🌍


Les états africains sont tous possesseurs d’une richesse linguistique hors pair. Bien que les méthodes de recensement linguistique et la définition de ce qu’est une langue varient selon les organismes, on peut affirmer que tous les pays détiennent un patrimoine linguistique considérable et précieux. Plus précisément, le nombre de langues par pays en Afrique va de 2 à 278, avec une valeur médiane de 22.

Fréquence des langues parlées en Afrique

Nous pouvons observer ci-dessous que le multilinguisme des pays africains n’est pas corrélé aux chiffres de population. Quelle que soit la taille et la densité démographique du pays, le multilinguisme est un patrimoine commun aux pays africains.

Tableau croisé des populations dans chaque pays d’Afrique
Source: http://www.axl.cefan.ulaval.ca/Langues/1div_cont_Afrique.htm

Et pourtant…

Parmi toutes ces langues, un grand nombre perdent des locuteurs progressivement, ou ne sont pas suffisamment diffusées. On peut observer ci-dessous que, sans valorisation ni diffusion, plusieurs centaines de langues sont menacées.

Niveau d’alphabétisation des langues nationales en Afrique
Source: Wikipedia

Pourquoi attribuer à la langue un rôle aussi important? 📖

  • identité: la langue constitue un fort marqueur identitaire, et participe à la construction de soi
  • éducation: elle participe au développement intellectuel des individus, et est nécessaire pour la transmission de connaissances
  • culture: elle est le vecteur de réalités culturelles, instrument de revendication et de diffusion du vécu
  • politique: une communauté linguistiquement forte aura un plus grand poids à l’échelle politique nationale et internationale, et pourra faire entendre ses revendications
  • économique: elle est le fondement de plusieurs industries, notamment en technologie

Le dictionnaire collaboratif NTeALan: une ressource riche et innovante ?


Interface dictionnaire collaboratif:
source: https://ntealan.net

Riche?

1. De l’information sur diverses langues peu dotées, et un site lui-même multilingue:

- Langues africaines (1 langue = 1 dictionnaire):
    - yemba-français
    - bambara-français
    - bassa-français
    - duala-français
    - fulfulde-français
    - ngiemboon-français
    - ghomala-français
    - baneka-français
- Langues occidentales (interface UX):
    - FR-af
    - EN-af
    - IT-ue

2. Des éléments linguistiques variés:

Contenu de l’article malem du dictionnaire yémba-français
source: https://ntealan.net

Innovante?

Le dictionnaire collaboratif est ouvert aux contributions de tous. C’est pourquoi sa plateforme permet une grande interactivité avec l’utilisateur, afin de l’amener à devenir contributeur à son tour:

  • Une approche multimodale: plutôt que de se limiter aux éléments d’un dictionnaire traditionnel, NTeALan a pris le parti d’explorer toutes les dimensions du langage à travers une approche multimodale. Cela permet également à toutes les personnes intéressées de participer au projet, quel que soit leur niveau en langue écrite. En effet, le site permet d’enregistrer des fragments audio.
  • Une ouverture sur les réseaux sociaux: afin d’assurer la diffusion du projet et le mettre au service d’autres personnes ou services intéressés, les contributeurs peuvent partager les contenus du dictionnaire
source: https://ntealan.net
  • Un espace de discussion: tout contributeur peut commenter les articles de dictionnaire et ainsi faire vivre la communauté. Cet espace est ouvert à plusieurs fonctions:
S’affiche lorsque l’article ne contient aucuns commentaires.
source: https://ntealan.net
Commentaires associés à l’article mbu
source: https://ntealan.net

Les ressources linguistiques, des outils à forte valeur ajoutée

  • EDUCATION: ils permettent à des apprenants de tous les âges d’augmenter leurs connaissances tout en étant acteurs de leur apprentissage à travers la participation au projet.
  • RECHERCHE: en linguistique, en TAL, en humanités numériques, en langue et littérature… de nombreuses disciplines ont besoin de ressources regroupant les connaissances sur les langues africaines pour pouvoir les valoriser lors de publications et de communications.
  • TECHNOLOGIE: pour pouvoir construire des outils en intelligence artificielle, les ingénieurs ont besoin de grandes quantités de données. Cela peut aider à la création de:
    • chatbots
    • analyse de sentiment
    • traduction automatique…

NTeALan oeuvre à l’insertion de l’Afrique dans l’économie numérique à travers la défense de son patrimoine linguistique.


Cet article a été rédigé par Mélanie Lopez Malet dans le cadre du cours Techniques Web (Master 2 TAL – INALCO), promotion 2019 -2020.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Contribuer à l’évolution de NTeALan

1,110 of 1,000,000 donors
Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Information de carte bancaire
Paiement sécurisé par SSL.

Total du don : 50.00€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.